Full Power Potentiel©

Free Access Education : http://www.mindapzz.com/MA58418

The Prosperity Factor

Livre Best-Seller The Prosperity Factor de Joe Vitale & Murielle Bocquin. Maintenant disponible sur www.muriellebocquin.com!

Après la publication de son premier livre « Lettre à ma fille Jennifer » aux Editions Edilivre, Murielle Bocquin est co-auteur du livre « The Prosperity Factor », en langue anglaise, fruit de sa collaboration avec l’auteur de best-sellers et star internationale, Joe Vitale!

The Prosperity Factor

Reconnectez-vous à l'Amour, l'Abondance et la Prospérité!

Comment gérer mon énergie ?

Temps de lecture : 15 minutes

niveau énergie

Crédit photo : Dennity

Savez-vous que tout est énergie dans notre monde ? Et vous n’échappez pas à la règle. Vous êtes énergie. Vous avez tous remarqué un jour que vous étiez en forme ou au contraire, fatigué. Quand vous êtes en forme, votre énergie est élevée. Quand vous êtes fatigué, votre énergie est basse. Considérez que vous avez un niveau d’énergie à gérer et qu’il est plus ou moins haut ou bas. C’est votre niveau d’énergie et c’est vous qui avez la main pour le faire monter ou descendre. C’est vous qui remplissez votre réservoir d’énergie ou qui le videz.

Alors comment faire pour gérer son niveau d’énergie ? Vous êtes au bon endroit, c’est parti pour un voyage énergétique. Après vous, cher lecteur et chère lectrice.

Comment se rendre compte de son niveau d’énergie…

Il y a encore trois ans, je n’avais pas conscience de mon niveau d’énergie. En fait, je suis en bonne santé depuis mon enfance, je suis dynamique, je fais du sport et j’ai la ligne. Même ma grossesse à 21 ans s’est passée sans problème. Les médecins ont dû m’arrêter vers 7 mois et demi car je bougeais trop à leur goût. Ils ont bien fait, ma fille est arrivée 3 semaines plus tôt que prévu. Tout cela pour vous dire que je ne me souciais pas de mon niveau d’énergie et que j’avais en général une bonne forme.

Sauf que, j’ai vécu des périodes difficiles dans ma vie et dans mon souvenir, pendant ces périodes, ma forme physique et psychologique en prenait un bon coup. C’était le cas quand je souffrais de ma timidité, que je recherchais à être aimée afin d’être rassurée ou pendant mon divorce et les années qui ont suivies. Que d’énergie consommée pendant ces périodes !

Et il s’agit bien de cela : de faire le plein ou de consommer de l’énergie. Je l’ai fait pendant deux décennies sans m’en rendre compte et sans rien gérer du tout. Si ce n’est inconsciemment et dans les deux sens, en apport d’énergie et en consommation d’énergie.

Et vous ? Qu’en est-il pour vous ? Prenez le temps de la réflexion dès à présent. En y réfléchissant, quelles sont les périodes du passé où vous vous sentiez en forme et celles au contraire où vous vous sentiez moins bien, las, fatigué ou épuisé ?

Cette réflexion, accordez-vous là afin de vous permettre de mettre de la conscience sur votre niveau d’énergie pour vous ouvrir la porte de la gestion de votre énergie. C’est fait ?Je vous félicite !

Une fois en conscience de votre niveau d’énergie, représentez-le …..

Maintenant que vous avez constaté que globalement, suivant les périodes de votre vie, votre forme physique était plus ou moins élevée ou basse, vous êtes en mesure de faire le lien avec votre énergie du moment. Comment est-elle votre forme du moment ? Vous pétez le feu ou vous êtes au fond du gouffre ? Est-elle haute ou basse ? Faible ou élevée ? Normale ?

L’étape suivante est de vous représenter votre niveau d’énergie d’alors. Pour cela, représentez-vous une échelle graduée de 0 à 100% soit dans votre tête et pour ceux qui se sentent plus à l’aise, dessinez-là sur une feuille. Pour une période de votre passé, placez sur cette échelle graduée votre niveau d’énergie d’alors.

Par exemple, je prends mon divorce et je place mon niveau d’énergie à 20%. J’ai en effet durement vécue cette période, je suis même descendue à 10% pendant quelques jours tellement j’ai broyé du noir.

Un autre exemple, le lendemain où j’ai accouché de ma fille, mon niveau d’énergie était à 100%. Que du bonheur de tenir ma fille dans mes bras ! Ou alors, le jour où j’ai vu mon nom sur la liste des candidats reçus au bac, j’étais hors échelle à 120% !

A votre tour maintenant ! Prenez trois exemples, un haut niveau d’énergie, un bas et un normal. Placez-les sur votre échelle graduée. C’est un excellent moyen pour vous de prendre conscience de la notion de niveau d’énergie. En bonus, vous ouvrez la porte pour gérer votre énergie. Vous prenez la main !

niveau énergie
Crédit photo : Lucie

Comment faire pour gérer votre niveau d’énergie ?

Une fois les deux étapes précédentes réalisées, vous allez maintenant être en mesure de faire le même exercice non pas dans le passé mais maintenant et dans votre quotidien, celui de tous les jours.

Comment vous sentez-vous alors que vous lisez ces lignes ? Etes-vous intéressé voire piqué au vif parce que vous lisez voire enthousiasmé ? En ce cas, vous ressentez un pic d’énergie. Peut-être même le placez-vous à 100% sur votre échelle. Vous avez ce pic d’énergie parce que vous êtes en train de faire une activité, la lecture dans un domaine qui vous intéresse, qui augmente votre niveau d’énergie. Cette activité nourrit votre cerveau. Elle vous apporte de l’énergie.

Ou peut-être, cette lecture vous agace et ne vous intéresse pas. Je n’y crois pas, vous en auriez arrêté la lecture bien avant. En ce cas, cette activité, cette lecture, vous enlève de l’énergie. Votre niveau d’énergie baisse. Stoppez cette lecture si c’est le cas ! Prenez soin de votre niveau d’énergie !

Le point à retenir est là. Repérez les activités qui vous apporte de l’énergie, qui augmente votre niveau d’énergie de celles qui consomment votre énergie et font baisser en conséquence votre niveau d’énergie.

Les activités qui apportent de l’énergie sont en général :

  • Lire dans un domaine qui vous intéresse,
  • Ecouter de la musique que vous aimez,
  • Marcher, vous balader,
  • Prendre une pause,
  • faire une activité ou pratiquer un sport que vous aimez,
  • voyager,
  • penser à des choses positives, etc

Et vous ? Quelles sont les activités qui augmentent votre niveau d’énergie ? Celles qui font que vous vous sentez mieux et qui vous placent en haut de l’échelle du niveau d’énergie. Prenez le temps de la réflexion afin de mettre de la conscience sur ces activités. Nommez-les et repérez-les dès à présent dans votre quotidien.

Les activités qui consomment de l’énergie sont en général :

  • être en colère contre quelqu’un,
  • avoir du ressenti contre quelqu’un,
  • médire, critiquer, jaser,
  • broyer du noir,
  • avoir des pensées négatives,
  • se plaindre,
  • lire les journaux d’informations ou regarder les informations à la télévision,
  • être jaloux, …

Et vous ? Quelles sont les activités qui vous coûtent de l’énergie ? Celles qui font que vous vous sentez mal et vous placent en bas de l’échelle du niveau d’énergie. Prenez le temps de la réflexion afin de mettre de la conscience sur ces activités. Nommez-les et repérez-les dès à présent dans votre quotidien.

niveau énergie

Crédit photo : Uwe Potthof

A vous de gérer votre niveau d’énergie dès maintenant …

Maintenant que vous avez fait votre analyse et que vous disposez des outils nécessaires, faites la chasse aux activités qui vous pompent de l’énergie et remplacez-les par des activités qui vous donnent de l’énergie.

Par exemple, je suis au travail et je suis en train de médire dans ma tête ou en compagnie d’une autre personne sur un ou une de mes collègues. Stoppez le processus ! Vous le savez maintenant, médire vous coûte de l’énergie. Changez de sujet.

Fixez-vous un niveau sur votre échelle de niveau d’énergie en-dessous duquel vous allez réagir et mettre en place une activité vous apportant de l’énergie, c’est-à-dire faisant remonter votre sentiment de vous sentir mieux. Par exemple, je fixe mon seuil d’alerte à 80%. Si j’attends 80%, je prends une pause, je m’allonge 10 minutes sur mon tapis de sol et je ne pense à plus rien, je me détends ou j’écoute ma musique préférée ou je lis quelques pages d’un livre qui m’intéresse ou je me concentre sur ma respiration ou je pense à des choses positives ou je vais au cinéma, si j’avais une télévision, je regarderais une émission qui me ferait “voyager” ou je vais faire une balade ou un footing.

Bref, je stoppe toute activité qui me coûte de l’énergie et je la remplace par une activité qui augmente mon niveau d’énergie. Je sais que mon niveau d’énergie augmente quand je me sens mieux. J’ai bien écris quand je me sens mieux. Car c’est cela que je vous demande, de vous sentir mieux. Je ne vous demande pas de vous sentir super à tous les moments de la journée. Je vous demande de vous sentir mieux quand vous détectez et prenez conscience que vous vous sentez mal. Rectifiez le tir sans attendre !

Vos pensées jouent un rôle important dans votre ressenti et donc votre niveau d’énergie. Broyer du noir, avoir des pensées négatives créent un mauvais ressenti et baisse votre niveau d’énergie. Surveiller vos pensées, soyez le gardien à l’entrée de votre cerveau. Prenez la main sur ce qui entre et sort de votre cerveau.

niveau énergie

Crédit photo : Ufficio Stampa La Prima

A quoi sert d’avoir conscience de mon niveau d’énergie et de le gérer ?

En considérant ma propre expérience dans le domaine du niveau d’énergie, je vais vous montrer ce que cela m’a apporté concrètement.

J’ai pris conscience de la notion d’énergie et de niveau d’énergie en regardant une courte vidéo dans le cadre d’un sommet sur le développement personnel organisé sur internet. Suite au visionnage de cette vidéo, j’ai fait ce que je vous propose de faire. Prendre conscience de votre niveau d’énergie et fixer un niveau d’alerte de référence à 80% par exemple. Si votre niveau d’énergie baisse, vous réagissez et vous le remonter.

En faisant cela, au départ de façon forcée car je n’avais pas l’habitude de le faire, puis de façon de plus en plus naturelle, j’ai constaté un mieux-être chez moi. Et ce mieux-être s’est dans le temps transformé en bien-être. Lorsque vous bichonnez votre niveau d’énergie entre 80% et 100%, vous vous sentez mieux que quand vous fleuretez en dessous de 20%.

Puis, une fois le principe compris et appliqué sur moi, j’ai commencé à détecter le niveau d’énergie des autres. En discutant avec une personne ou en lui serrant la main, je visualise son niveau d’énergie. Je sais si la personne est en énergie haute ou basse. C’est quasi instantané lorsque je sers la main d’une personne.

Puis, j’ai constaté que le contact n’est pas nécessaire pour détecter le niveau d’énergie d’une personne. Par téléphone ou via une communication Skype, je le détecte tout aussi bien. La présence dans un même endroit est suffisante aussi.

Cela facilite la communication de connaître le niveau d’énergie de la personne avec laquelle vous êtes en interaction. Puis, j’ai aussi constaté qu’être en contact avec des personnes à haute énergie est nourrissant pour moi. Cela augmente mon propre niveau d’énergie. Par contre, être en contact avec une personne à énergie basse, fait baisser mon niveau d’énergie.

Dans quel état êtes-vous après avoir eu une conversation difficile avec votre patron ou un membre de votre famille ? Vous êtes vidé, non ? Votre énergie a été pompée par la personne avec qui vous avez interagi.

Puis, j’ai découvert mes mentors en développement personnel par l’intermédiaire des livres et d’internet. Des personnes inspirantes pour moi, qui, rien qu’en les lisant, les écoutant ou les regardant, augmentent mon niveau d’énergie, me nourrissent.

Enfin, j’ai augmenté mon niveau d’énergie en assistant à des séminaires où j’ai accès à un niveau d’énergie supérieur. Quand vous mettez dans un même lieu 20 personnes qui sont là dans le même but et en énergie haute, vous êtes nourri par cette énergie. Idem pour une salle de 7000 personnes comme j’ai pu le connaître lors de l’UPW d’Anthony Robbins ou une salle de 1300 personnes au Business Mastery.

De plus, dites-vous que plus vous augmentez votre niveau global d’énergie, plus vous attirez des personnes à même niveau d’énergie et plus vous aurez accès à des personnes à haut niveau d’énergie, qui feront augmenter votre niveau d’énergie.

Lorsque vous côtoyez des personnes à même niveau d’énergie ou plus, c’est un partage d’énergie qui s’opère.

Ce que vous devez retenir…

Vous êtes énergie et votre niveau d’énergie varie suivant vos pensées, vos activités, votre environnement, votre entourage.

Vous avez la main sur votre niveau d’énergie. Pour cela :

  • prenez conscience de votre niveau d’énergie du moment,
  • représentez-le sur une échelle graduée de 0 à 100%,
  • comparez-le à votre niveau d’alerte (80%, par exemple),
  • agissez pour faire remonter votre niveau d’énergie si vous êtes en dessous de votre niveau d’alerte,
  • faites des activités qui vous font vous sentir bien (musique, lecture, sport,…),
  • entourez-vous de personnes qui vous font vous sentir bien,
  • faites la chasse au pensées négatives, aux sentiments négatifs comme la colère, la peur, la haine, la jalousie ….,
  • lisez et formez-vous dans les domaines qui vous attirent,
  • aller à la rencontre de personnes qui vous inspirent.

Pour aller plus loin dans le domaine des énergies :

Vidéos à votre disposition sur la chaine Youtube dédiée au potentiel humain :

Les niveaux de conscience : exemple concret (7:34)

L’ordre des choses : exemple concret (9:06)

Recherches utilisées pour trouver cet article :gerer mon energie

, , ,

VOUS AIMEZ CE QUE VOUS LISEZ?

Saisissez votre adresse mail ci-dessous. Pour aller plus loin, vous pouvez recevoir gratuitement mon guide " 50 idées pour fluidifier votre vie dès aujourd'hui". En bonus, suivez-moi dans mon voyage de 8 mois pour changer de vie !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Translate »