Full Power Potentiel©

Free Access Education : http://www.mindapzz.com/MA58418

The Prosperity Factor

Livre Best-Seller The Prosperity Factor de Joe Vitale & Murielle Bocquin. Maintenant disponible sur www.muriellebocquin.com!

Après la publication de son premier livre « Lettre à ma fille Jennifer » aux Editions Edilivre, Murielle Bocquin est co-auteur du livre « The Prosperity Factor », en langue anglaise, fruit de sa collaboration avec l’auteur de best-sellers et star internationale, Joe Vitale!

The Prosperity Factor

Reconnectez-vous à l'Amour, l'Abondance et la Prospérité!

Comment retourner une situation difficile à son avantage ?

Temps de lecture : 15 minutes

las_vegas_gestion_criseCrédit photo : Eric

Chère lectrice, cher lecteur,

Depuis plusieurs années, j’évolue et je poursuis ma progression chaque jour grâce à tous les enseignements et mises en pratique réalisés dans les domaines du développement personnel et de la libération du potentiel humain, tout en étant par guidée par mon bien-être. Je vous livre ici l’histoire d’un chaos aussi inattendu qu’improbable. Je vous partage la gestion posée, active et volontaire d’une situation délicate qui a fait la différence.

Suivez-moi dans ce chaos et sa gestion : je dois assister à un événement majeur à Las Vegas, le Business Mastery d’Anthony Robbins.

Sauf que : un tracteur tombe sur une voie ferrée. En conséquence, le train que je prends arrive avec 4H de retard à Roissy CDG et je rate mon avion pour New-York.

Tracteur : 1, Business Mastery : 0.

De quel budget parle t’on ?

  • Business Mastery : 8 269 €
  • Vol Paris-New-York : 1 200 €
  • Vol New-York-Las Vegas : 572,41 €
  • Hotel Cosmopolitan : 1 084 €

Budget total en jeu : 11 125,41 €. C’est le montant que je me suis autorisée à INVESTIR sur moi dans le cadre de ma formation et de mon évolution.

La genèse du voyage et du séminaire….

Aujourd’hui, c’est l’un des plus grands jours de ma vie. Je me rends pour la première fois à Las Vegas pour assister au séminaire « Business Mastery » d’Anthony Robbins. Je me suis autorisée ce must du développement personnel il y a 5 mois. S’autoriser à faire une chose qui sort du commun est difficile car vous êtes propulsé(e) au-delà de votre zone de confort. Votre cerveau bloque : « Non, ce n’est pas pour toi le Business Mastery. Tu es businesswoman? Non, alors reste ici. Et le prix ? Tu as vu le prix ? ». Bref, le monologue peut durer longtemps.

Je vais donc assister à un séminaire de business niveau top mondial. Certes, je ne suis pas encore businesswoman mais je suis entrepreneur et créatrice. C’est à moi de dire à mon cerveau ce qui est bon pour moi. Idem pour vous ! Dites-lui ce qui est bon pour vous. C’est ce qui fait la différence.

J’ai voulu ce voyage à Las Vegas, le pays des experts en référence à la série qui m’a captivée pendant une décennie. J’ai réservé un vol Paris CDG – New-York ainsi qu’un vol New-York – Las Vegas pour cette journée du 03 août.

Le départ est prévu à 06h09 en gare de Rennes et l’arrivée à 22h41, heure de Las Vegas. Bref, un joli périple avec 9h de décalage horaire.

Dans ma tête, le voyage se déroule sans encombre, je le répète pour ne rien oublier. Sauf que la vie en a décidé autrement. Laissez-vous embarquer dans l’impensable !

Le départ pour Las Vegas ….

Réveil à 04h45, départ de chez moi à 05h30. Mon adorable propriétaire est à l’heure pour m’emmener à la gare tel un métronome. En chemin, une annonce est faite à la radio. Un TGV a heurté la veille un tracteur tombé sur la voie ferrée. Où, me demandez-vous ? Chez moi, pile poil là où j’habite, à Noyal-sur-Vilaine ! Cela sent aussitôt le roussi. A peine arrivée à la gare, je file voir le panneau d’affichage. Pas de retard annoncé sauf pour le premier train de la liste. 5 minutes, rien d’affolant. Je respire un bon coup. C’est cool, les voies doivent être dégagées depuis la veille.

Sauf que de 5 minutes en 5 minutes, tous les trains subissent des retards sans compter ceux qui sont annulés. Le mien se voit affecter un quai au bout de 20 minutes. Une fois arrivée au train, c’est 50 minutes supplémentaires d’attente qui nous sont proposées. Et finalement, le coup de grâce, le TGV est détourné par Nantes pour se rendre à Paris. A la clef, une balade supplémentaire d’une heure trente.

Je ne serai pas à l’heure à l’aéroport pour prendre mon avion. Ouah, ça décoiffe ! C’est la première fois que cela m’arrive. Le jour où je me rends au Business Mastery. Dur car l’enjeu financier est conséquent (voir début d’article si l’enjeu financier vous a échappé).

Sacré challenge que me propose la vie.

Analyse de mon comportement pour gérer cette crise…

Forte de mon expérience en développement personnel, je reste calme et posée tout au long de cette épreuve. Pourquoi ? Parce que je sais qu’il est plus productif de se concentrer sur ce sur quoi j’ai la main plutôt que ce sur quoi je n’ai pas la main.

Un tracteur qui tombe sur une voie ferrée, pile poil où j’habite et là où le TGV passe pour aller en direction de Paris, les probabilités pour cela cela arrive sont très faibles. Pas besoin non plus, d’être vénère, en colère, de ruminer contre la SNCF et les agriculteurs, de fulminer, de perdre patience ou de subir d’autres émotions désagréables. Les faits sont là.

Je fixe mon premier objectif ….

Je reste zen et me concentre sur ce sur quoi j’ai la main. L’objectif premier est d’atteindre l’aéroport de Roissy CDG. Là, je pourrai me mettre en quête d’une solution.

Je me débrouille aussi pour joindre malgré les coupures du réseau téléphonique, le service client de La Compagnie, pour annoncer mon retard et l’impossibilité de prendre le vol 100 pour New-York. Grand bien me prend car je vais recevoir une première attention positive de la journée de la part de leur service client.

Première attention positive reçue :

En appelant le service client de La Compagnie, la personne qui s’est occupée de moi, Angélique, a été adorable et a fait de sa propre initiative une demande à sa direction pour que mon vol retour ne soit pas annulé.

A savoir : c’est une chose que j’ai appris pour l’occasion : quand vous ratez votre vol aller, votre vol retour est annulé aussi.

C’est finalement avec 03h50 de retard que je parviens à l’aéroport de Roissy. Mon objectif premier est atteint même si mon avion est parti depuis 11h30.

A ce moment-là, bye bye Las Vegas, bye bye le Business Mastery. Rien que cette pensée me donne un coup de fouet. Il n’est pas question que je manque le Business Mastery. Concrètement, je zappe l’aspect financier car je sais pourquoi je veux être à Las Vegas. C’est un investissement sur moi et investir sur soi est la condition sine qua non pour progresser.

Il est temps de me fixer un second objectif.

Second objectif : trouver un moyen de me rendre à Las Vegas avant mardi 17h00 ….

Une fois parvenu à l’aéroport de Roissy, j’ai compris que je devrais me débrouiller seule pour trouver une solution. Je suis en effet baladée de terminaux en terminaux, le 1, le 2, le 3 pour ceux qui connaissent. Finalement, j’obtiens une information intéressante au détour d’une conversation avec un des personnels de l’aéroport. D’où l’intérêt d’être à l’écoute et pas noyé dans ses émotions négatives. Cette expérience est désagréable, le temps s’écoule inexorablement, mon rêve s’est envolé mais je prête attention à rester zen. Mes trois ans d’expérimentation du développement personnel me sont fort utiles.

De retour au terminal 2 et en attendant mon tour devant le comptoir d’American Airlines où je compte acheter un billet pour Las Vegas, je mets en route ma tablette PC Surface Pro3 afin de surfer sur internet à la recherche d’un billet d’avion. Histoire de tuer le temps car l’attente est longue.

Là où mon téléphone portable ne parvient pas à surfer, la tablette elle se régale.

Je finis par trouver le Graal ! Je procède à l’achat d’un billet pour Las Vegas via Londres avec une arrivée le lendemain à 14h05, heure de Las Vegas. Nickel, je ne serai pas en retard pour m’enregistrer au Business Mastery entre 17h00 et 20h00 au Cosmopolitan. Au passage, je fais un beau lâcher prise sur le prix du billet. Cette dépense n’est pas prévue mais je gère la situation. Je remercie la Vie. Merci la Vie, je revis.

A retenir : à ce moment précis, focaliser sur l’argent serait destructeur pour mon objectif d’aller à Las Vegas au plus vite. Alors je lâche prise.

Deuxième attention positive reçue :

Forte de ma toute nouvelle réservation, je file au comptoir de British Airways pour vérifier que j’ai bien une place à bord du vol pour Londres, celui de 21h00.

La personne à laquelle je m’adresse confirme que j’ai une place et me propose de prendre le vol de 18h05, soit 03h00 plus tôt. Cette attention me va droit au cœur. J’ai de la gratitude pour cette personne. Merci !

A retenir : je suis suffisamment en conscience de l’instant présent pour focaliser sur une attention positive qui m’est offerte, plutôt que pester sur le chaos que je vis.

Troisième attention positive reçue :

Puis, je vais faire enregistrer mes bagages. J’aime voyager léger et normalement ma petite valise ne finit jamais en soute. Sauf que là, pour un demi-centimètre, elle ne rentre pas dans le gabarit. Je parlemente rapidement et posément avec la personne. Elle m’annonce qu’elle va faire une exception et me faire une faveur. Mon bagage reste avec moi. Merci à cette employée pour sa considération. Merci !

A retenir : rester souriant à un effet magique sur l’autre et expliquer votre besoin. Je préfère ne pas mettre mon bagage en soute. C’est du temps de gagner et le temps est la chose la plus précieuse que nous avons.

Quatrième attention positive reçue :

Entre temps, j’ai réglé d’autres soucis à l’aide de ma tablette PC et du wifi. Notamment, j’ai pris contact par mail avec le service Conciergerie du Cosmopolitan Hotel où je vais séjourner à Las Vegas. J’annonce mon retard et demande à être assurée que ma chambre sera toujours disponible malgré mon arrivée retardée d’une journée. Je dois aussi faire réenregistrer la réservation pour la navette de l’hôtel qui doit me transporter depuis l’aéroport.

Moins d’une heure après, un mail arrivait de la Conciergerie du Cosmopolitan. Il est signé “Bret”. Je remercie chaleureusement Bret en lui répondant qu’il est un ange.

A retenir : n’agressez pas les autres avec votre problème. Au contraire, cherchez leur aide et remerciez-les.

Voilà, c’est fait, mon second objectif est atteint : j’ai un billet pour Las Vegas via Londres et une place effective pour le vol Paris-Londres.

Troisième objectif : rejoindre l’aéroport de Gatwick sachant que j’arrive à l’aéroport d’Heathrow et me loger pour la nuit…

C’est la première fois que je me rends à Londres en avion. Je découvre l’aéroport d’Heathrow et cerise sur le gâteau, je découvre aussi le transit vers l’aéroport de Gatwick. C’est une dépense supplémentaire dont j’aurais pu me passer mais je fais contre mauvaise fortune, bon cœur. A méditer ce proverbe….

En restant zen et en souriant à la vie et aux gens, je parviens à l’aéroport de Gatwick en prenant une navette. Pour ceux qui connaissent, il est simple de se loger à l’aéroport, les hôtels sont littéralement à portée de main.

J’ai choisi de passer une bonne nuit de repos après une telle journée et avant mon départ le lendemain pour Las Vegas à 11h20. Le choix est fait en conscience car je prends soin de moi. Rappelez-vous, je suis guidée par mon bien-être. Je pouvais à la place choisir de dormir sur des sièges de l’aéroport pour faire des économies. N’hésitez pas à tester le fait d’être guidé par votre bien-être. Cela pourrait vous faire du bien.

Ce soir-là à l’hôtel, je mesure mon parcours du jour et comment j’ai relevé le défi que m’a lancé la vie. Je suis remplie de gratitude. La couleur pourpre est omniprésente autour de moi. C’est la couleur de la compagnie d’hôtel et c’est ma préférée depuis quelques mois. Elle m’inspire. Je focalise sur le pourpre car qu’il a une signification précise pour moi.

Cinquième attention positive reçue :

Je dors comme un bébé et le lendemain matin au petit déjeuner, j’ai droit à une nouvelle attention, celle d’un employé français qui place les gens aux tables et qui m’explique que je peux me servir autant que je veux, avec insistance. En effet, j’ai payé la gamme de petit déjeuner en dessous et je n’ai normalement pas accès à tout. J’accueille et je nourris mon cerveau de cette attention. Mon corps en profite aussi : les champignons préparés sont délicieux et la salade de fruits rouges aussi.

A retenir : sachez accueillir les attentions positives des autres et nourrissez votre cerveau avec.

Quatrième objectif : rejoindre Las Vegas …

Je découvre l’aéroport de Gatwick. Je m’y sens bien, à l’extérieur comme à l’intérieur. Il est agréable. Et les bonnes surprises continues.

Vous vous souvenez, hier, j’ai acheté un billet « à l’arrache » sur internet un peu plus de deux heures avant de prendre l’avion en lâchant prise sur le prix.

Lors de l’enregistrement au comptoir de Virgin Atlantic, compagnie avec laquelle je voyage pour la première fois, je me rends compte que quelque chose semble incompréhensible pour l’hôtesse. Elle me pose d’ailleurs une question : est-ce que vous voyagez en Economique ou en Premium?

Ouah, excellente question car je n’en sais rien du tout. Je lui explique de façon synthétique ce qui s’est passé la veille. Elle se tourne alors vers sa collègue de gauche pour lui demander son avis. Je comprends alors que j’ai un billet Premium ! Pour le coup, j’ai bien fait de lâcher prise sur le prix depuis hier. En conséquence, mon passage au contrôle va être des plus rapides. J’évite la longue queue de voyageurs et le voyage est des plus agréables. Les Premium se situent entre la Business Class et la classe économique.

J’apprécie ce vol en Premium à sa juste valeur d’autant plus que c’est une surprise totale.

Cinquième objectif : rejoindre le Cosmopolitan et m’enregistrer pour le Business Mastery

Mardi matin à 11h20, je prends pour la première fois un vol avec Virgin Atlantique, la compagnie de Sir Richard Branson.

Pour ceux qui n’ont pas encore voyagé avec Virgin Atlantic, je vous enjoins à la faire car c’est une expérience différente. Tout est fait pour que vous vous sentiez bien, notamment l’éclairage intérieur de l’avion et par exemple la vidéo sur la sécurité qui sort du cadre strict des autres compagnies. Cette fois-ci, c’était un dessin animé et le message passe d’autant mieux que le passager a envie de regarder. Attention captée !

L’avion atterri avec de l’avance à Las Vegas. Je suis à l’heure et à destination. Que du bonheur ! Je discute avec un Québéquois en attendant la navette pour l’hôtel. Je me rends compte qu’aucune rencontre n’est fortuite. Toutes aussi brèves soient-elles, elles véhiculent un message, une indication comme quoi vous êtes dans la bonne direction ou pas. Sentiment appréciable dans une situation comme celle que je suis en train de vivre.

Je suis à Las Vegas et je le dois à moi. J’ai pris des décisions dans l’urgence et malgré les obstacles, notamment financiers, j’ai gardé une psychologie positive, celle qui fait avancer et vivre les événements proposés par la vie de façon posée.

L’intuition est présente pour nous guider. Je sais, quand je prends une décision, y compris difficile, au travers de mes tripes si elle est bonne ou pas. Bonne ou pas pour moi et dans mon cas précis. C’est une gestion de l’instant présent au travers d’un prisme global.

Dans la gestion de cette situation délicate, ce qui est valable pour moi en termes de solution, ne l’est pas pour vous. Par contre, le processus de résolution est valable pour tout à chacun et chacun a SA solution.

Ce que vous devez retenir….

Retenez le processus vous permettant de gérer une situation difficile ou imprévue :

  • Restez calme et posé(e) afin de ne pas être dépassé(e) par vos émotions et d’être en mesure de réfléchir,
  • Ne blâmez personne pour ce qui vous arrive, y compris vous,
  • Acceptez la situation et choisissez le mode « je cherche une solution », plutôt que « j’ai un problème »,
  • Evaluez la situation et prenez une décision,
  • Focalisez sur votre décision,
  • Soyez poli, courtois et tourné solution avec toutes les personnes avec lesquelles vous interagissez. Elles peuvent être en mesure de vous aider !,
  • Soyez à l’écoute des attentions positives qu’on vous prodigue et soyez reconnaissant,
  • Procédez par étape pour résoudre votre problème. Une bouchée à la fois, c’est plus digeste,
  • A chaque étape validée, félicitez-vous et soyez reconnaissant,
  • Vous venez de gérer une situation difficile en conscience. Bravo, vous venez de franchir un palier. Vous avez évolué !

Ce processus, cette façon d’opérer m’a permis de sauver 11 125 € en réinvestissant :

  • vol aller simple Paris-Las Vegas : 1 697 €,
  • transfert Heathrow – Gatwick : 25 £ soit 35 €,
  • nuitée hôtel : 83,95 £ soit 120 €

Total réinvesti : 1 852 €.

Financièrement, j’ai sauvé 11 125 € en prenant des décisions rapides, ce qui constitue une expérience unique pour moi à ce jour. Je sors “grandie” de cette expérience. J’ai aussi sauvé ma participation à un séminaire de niveau mondial.

Pour en savoir plus sur le Business Mastery et mon voyage à Las Vegas, inscrivez-vous gratuitement sur ma chaîne Youtube Murielle Bocquin  et visualisez dès leur mise en ligne les vidéos associées à l’article du blog :

– deux vidéos tournées à Las Vegas:

Vidéo Las Vegas – Business Mastery – 1

Vidéo Las Vegas – Business Mastery – 2

– deux vidéos tournées à Newark :

Vidéo Newark – Business Mastery – 1

VIdéo Newark – Business Mastery – 2

Faites une toute première action :

Vous voulez aider des gens dans votre entourage. Vous pensez que ce que vous venez d’apprendre leur sera utile. Vous pensez que suivre ce défi va les aider. Sentez-vous libre de partager cet article :

Recherches utilisées pour trouver cet article :retourner une situation, retourner les évènements a son avantage, retourner la situation en sa faveur, retourner la situation à son avantage, retourner à son avantage une objection, l\art de tourner une situation en sa faveur, comment tourner une dispute a son avantage, comment retourner une situation en votre faveur, comment retourner la situation en sa faveur, comment retourner la situation a son avantage dans une dispute amoureuse

, , , , , ,

VOUS AIMEZ CE QUE VOUS LISEZ?

Saisissez votre adresse mail ci-dessous. Pour aller plus loin, vous pouvez recevoir gratuitement mon guide " 50 idées pour fluidifier votre vie dès aujourd'hui". En bonus, suivez-moi dans mon voyage de 8 mois pour changer de vie !

6 thoughts on “Comment retourner une situation difficile à son avantage ?

  • gaya says:

    coucou ma belle, je suis contente pour toi que tu ai pu faire ce qui te plait, cependant pourquoi aller chercher à l’extérieur ce que l’on a à l’intérieur, bizarre non ?… le tout à coup de dollars 🙁
    je t’embrasse
    @+

    • Bonjour,

      tout d’abord, un grand merci pour ton commentaire.
      J’espérais que cet article fasse réagir. C’est le but.
      Chacun à son propre parcours de vie qui le fait progresser.
      Dans mon cas personnel et étant donné l’objectif que je me suis fixée, cette expérience participe pleinement à mon apprentissage
      et à mon évolution. Notamment dans le domaine, souvent tabou, de l’argent.
      J’ai décidé de m’éduquer financièrement car les systèmes scolaire et parental ne l’ont pas fait pour moi.
      C’est ainsi pour beaucoup de personne et ce manque d’éducation financière est un frein.
      Tout frein peut être desserré.

      La vie m’a fait vivre une incroyable expérience et la vie fait les choses à juste titre.
      Je sors grandie de cette expérience car je suis sortie de ma zone de confort.

      Encore merci pour ton commentaire. Bisous.
      Murielle

  • Murielle says:

    Inspirant… nous sommes en plein debrief de l’article avec mon conjoint …

    • Bonjour Murielle et merci pour ton commentaire. S’autoriser à faire des choses au-delà de sa zone de confort apporte des bénéfices mais aussi crée de nouveaux problèmes. La résolution des ces nouveaux problèmes à un nouveau niveau de compréhension apporte à son tour des bénéfices. Ce processus fait “grandir”. La clef est sortir de sa zone de confort et “affronter” (je préfère l’expression “danser avec” ses peurs). Ma plus grande peur : l’insécurité financière… J’ai dansé avec elle pour dans un premier temps m’autoriser le séminaire Business Mastery à Las Vegas puis trouver une solution au fait d’avoir rater l’avion pour me rendre au séminaire. Bien à vous. Murielle

  • Jean-David says:

    Merci beaucoup Murielle, c’est un article formidable que tu as partagé. C’est encourageant, c’est vrai de nos jours on est très attaché à l’argent. Une bonne leçon que nous apprend la vie…C’est mon rêve de pouvoir assister à un séminaire de cette anvergure, félicitation ! C’est comme si j’y ai fait parti du voyage, j’aimerai en savoir plus sur ton vécu à Las-Vegas ! PS: tu pourras visiter mon blogue, j’ai écrit un article sur le “Pourquoi” je l’ai ouvert. A la prochaine lecture.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Translate »