Full Power Potentiel©

Free Access Education : http://www.mindapzz.com/MA58418

The Prosperity Factor

Livre Best-Seller The Prosperity Factor de Joe Vitale & Murielle Bocquin. Maintenant disponible sur www.muriellebocquin.com!

Après la publication de son premier livre « Lettre à ma fille Jennifer » aux Editions Edilivre, Murielle Bocquin est co-auteur du livre « The Prosperity Factor », en langue anglaise, fruit de sa collaboration avec l’auteur de best-sellers et star internationale, Joe Vitale!

The Prosperity Factor

Reconnectez-vous à l'Amour, l'Abondance et la Prospérité!

Comment se débarrasser d’un comportement limitant ?

Temps de lecture : 15 minutes.

Développement personnel et bien-être : comment de débarrasser d’un comportement limitant ?

développement personnel comportement limitantCher lecteur, chère lectrice,

Rêvez-vous d’arrêter de fumer ? Rêvez-vous de perdre du poids ? Rêvez-vous d’avoir un corps sublime, une ligne d’enfer ? Rêvez-vous d’arrêter de jouer au jeu de hasard ? Rêvez-vous d’un compte bancaire au vert et pas dans le rouge à la fin du mois ? Voulez-vous supprimer un comportement limitant qui vous poursuit au quotidien? Si vous vous reconnaissez, vous êtes au bon endroit. Dans cet article, je vous propose de mettre de la conscience sur le processus de votre comportement limitant. Une fois le processus connu, vous pourrez le remplacer par un comportement aidant. Je précise que la notion de comportement limitant vous est personnelle. Un comportement limitant pour vous, peut ne pas l’être pour une autre personne. Cela se joue entre vous et vous !

Tout au long de la journée, vous vous comportez d’une certaine façon suivant les événements que vous vivez. Votre comportement se traduit par des actions. Par exemple, il est 11 heures, vous êtes au travail et vous allez faire une pause. Vous allumez une cigarette et/ou vous buvez un café et/ou vous grignoter un aliment sucré. Voilà des comportements limitants, à mon sens. Une cigarette, je ne vous apprends rien, nuit à votre santé, le café est tout aussi nuisible car c’est un excitant et les aliments sucrés vous font prendre du poids. Une pause avec un verre d’eau par exemple ou un fruit serait beaucoup plus bénéfique et aidante. Revenons à la pause cigarette/café/sucrerie. La question est : qu’est-ce qui déclenche chez moi l’envie de griller une cigarette/de boire un café/de grignoter une sucrerie? Vous noterez que vous faites cela de façon automatique et tous les jours : c’est là que c’est limitant et nuisible. Et c’est là où il est intéressant de venir mettre de la conscience afin de déceler le processus qui vous amène à fumer votre cigarette/boire votre café/grignoter votre sucrerie.

Pour comprendre ce qu’il se passe, vous devez savoir que vous réagissez à des stimuli. Ces stimuli vous font avoir un comportement et vous font passer à l’action. Il en résulte parfois un comportement limitant. Et peut-être avez-vous envie de remplacer ce comportement limitant par un aidant. Concrètement, ne plus fumer cette cigarette, boire ce café ou manger cette sucrerie mais boire un bon verre d’eau à la place ou manger une pomme. Ne plus faire des achats compulsifs et mettre son compte bancaire dans le rouge chaque mois. Ne plus sauter sur la nourriture alors que vous n’avez pas faim. Alors comment s’y prendre ? La clé réside dans ces fameux stimuli. Qu’est-ce qui vous fait réagir ? Qu’est-ce qui est à l’origine de votre mise en action?

Prenez un de vos comportements limitants que vous souhaitez remplacer par un aidant. Comme exemple, nous pouvons prendre un des miens. Ce qui me guide dans la vie, c’est mon bien-être et avoir une belle ligne. Je fais donc attention à manger sainement sauf que parfois, je craque pour un aliment sucré et malsain pour moi. Je veux changer ce comportement limitant par un comportement aidant comme boire un grand verre d’eau à la place ou manger un fruit. Commençons donc avec les stimuli. Nous réagissons tous à des sources auditives, visuelles, kinesthésiques (pas de panique, je vais expliquer ce mot), olfactives ou gustatives. Cependant, vous avez tous un ordre de préférence. Pour ma part, je suis d’abord kinesthésique puis visuelle et enfin auditive pour classer les trois premiers. Etre auditif, c’est réagir à une phrase entendue, à un son, à une chanson, c’est vous exprimer en disant par exemple : « Ce que tu me dis, me parle » ou « J’entends ce que tu me dis » ou « J’ai un franc-parler ». Etre visuel, c’est réagir à une image, une vue, une vidéo, à quelque chose que vous visualisez, à un écrit. C’est vous exprimer en disant : « Oui, je vois ce que tu me dis. » ou « C’est clair ! » ou « Il n’y a pas l’ombre d’un doute ». Etre kinesthésique, c’est réagir à son ressenti, aux émotions et dire par exemple : « Je me sens bien » ou « C’est limpide comme de l’eau de roche » ou « Je mets carte sur table ». Etre olfactif, c’est réagir à une odeur, une senteur de fleur par exemple qui remonte à votre enfance. Etre gustatif, c’est réagir au goût. Rien que de penser au caramel beurre salé, vous salivez. Ces deux derniers cas sont moins courants que les trois premiers. D’ailleurs, où vous situez-vous ? Etes-vous auditif, visuel, kinesthésique ? Où va votre préférence ? Pour cela, écoutez-vous parler. Remémorez-vous des phrases que vous dites souvent. Pour ma part, je suis kinesthésique et visuel. Je dis souvent : « C’est clair comme de l’eau de roche » ou « Je vois ce que tu dis ». Et étant guidée dans la vie par mon bien-être, je suis kinesthésique car je réagis et je suis à l’écoute de mes ressentis. J’aime me sentir bien.

Voilà, vous avez franchi la première étape, vous savez ce qui vous fait réagir et donc ce qui déclenche votre comportement limitant. Si ce n’est pas fait, prenez le temps de le faire maintenant ou dans la journée. Vous apprendrez à mieux vous connaître. Revenons à mon exemple. Je suis kinesthésique et j’ai remarqué que quand je décide de manger un aliment sucré, c’est pour me récompenser parce que je me sens bien (kinesthésique) d’avoir réalisé quelque chose. Comme tourner deux vidéos à la suite pour ma chaine Youtube ou écrire un article pour mon blog. Je suis fière de moi, je me sens bien, cela déclenche la récompense et je me mets en recherche d’un salon de thé pour déguster tranquillement un aliment sucré (visuel et gustatif) alors que je n’ai pas spécialement faim. C’est un comportement limitant pour moi car il va à l’encontre de manger sainement tel que je l’imagine (visuel).

Avez-vous saisi le processus qui m’amène à mon comportement limitant ? Je réalise quelque chose, je me sens bien (kinesthésique), je me récompense et je mange un aliment sucré. La boucle est bouclée. Faites de même pour vous et le comportement limitant que vous avez choisi. Recherchez dans votre mémoire, visualisez une scène ou écoutez une scène ou ressentez une scène afin de chercher et trouver ce qui déclenche votre comportement limitant. Peut-être que si vous faites des achats compulsifs, c’est parce que vous voyez une publicité à la télé ou sur un panneau d’affichage. Ou parce que vous entendez une publicité à la télévision ou à la radio. Qu’est-ce qui déclenche chez vous votre comportement limitant et votre passage à l’action ? Donnez-vous le temps nécessaire à votre réflexion. C’est fait ?

Bravo, félicitations ! Vous venez de passer la deuxième étape du processus. Vous avez décortiqué le processus de déclenchement de votre comportement limitant. Vous y voyez clair, comme s’exprimerait un visuel, sur l’enchainement des événements. Vous connaissez maintenant votre type préféré de stimuli (visuel, auditif ou kinesthésique) qui déclenche chez vous votre comportement limitant. Vous avez donc mis une bonne dose de conscience sur votre comportement limitant. Bravo !

La troisième étape consiste à remplacer le comportement limitant par un aidant. Dans mon cas, je sais que je veux boire un verre d’eau ou manger quelque chose de sain comme un fruit, une salade de fruits ou une compote, plutôt qu’une pâtisserie. Ou encore, manger un sorbet à la place d’une glace. Pour cela, vous allez faire appel à votre imagination et vous visualiser dans votre nouveau comportement aidant. Pour moi, je vais créer par la visualisation, une image de moi devant ma glace en train d’admirer ma ligne svelte. Je peux aussi me dire : « Murielle, tu es magnifique, ta ligne est géniale, tu as le poids de tes 18 ans ! Classe !». Je peux aussi ressentir le bien-être. Je sens mon bien-être, ma légèreté et mon ventre léger rien qu’à l’idée d’avoir le poids de mes 18 ans et une ligne svelte. Rien à voir avec un ventre gonflé par la nourriture, le mal-être qui va avec et mon niveau d’énergie mis à mal par ma digestion trop lourde. Le but est de visualiser votre comportement limitant et de le remplacer très rapidement par la visualisation de votre comportement aidant. Faites-le remplacement très rapidement, en 1 seconde à peine. Répétez l’opération plusieurs fois jusqu’à ce que votre comportement aidant prenne toute la place sur l’écran de votre esprit.

Et oui, c’est ainsi que nous reprenons le pouvoir sur nous-même. Cela s’appelle la visualisation et c’est un des outils de la PNL, Programmation Neuro-Linguistique, puissante thérapie brève, voire très brève, et outil de connaissance de soi-même et des autres. Dans cet article, c’est un voyage à l’intérieur de vous-même que vous avez effectué. Je vous félicite ! Un comportement limitant vient de l’extérieur vers vous au travers de stimuli. Un comportement aidant vient de l’intérieur de vous-même. Vous prenez le pouvoir en mettant de la conscience sur votre comportement limitant. Vous prenez le pouvoir en décortiquant le processus des stimuli qui vous font réagir bien souvent inconsciemment et en les remplaçant par un processus de stimuli que vous choisissez et que vous appliquez en conscience.

Je viens d’expérimenter pour vous le changement d’un comportement limitant par un comportement aidant. Hier soir, je suis allée au restaurant, j’ai mangé une salade Marinella délicieuse. Puis j’ai choisi un dessert. Je consulte la carte et tous les desserts à proscrire pour moi me sautent aux yeux et aux papilles sauf un : celui qui justement convient à l’expression « me nourrir sainement ». Finalement, j’ai tergiversé deux minutes et là j’ai pris ma décision d’un coup d’un seul car je me suis imaginée devant mon miroir avec ma superbe ligne, j’ai repensé et visualisé pourquoi je me nourris sainement, j’ai repensé à Anthony Robbins et j’ai choisi le carpaccio d’ananas accompagné de sa boule de sorbet ananas. Yes ! Yes ! Yes ! Je venais enfin de réussir à prendre un dessert sain ! Au profit des autres, certes délicieux mais pas en accord avec la salade que je venais de manger et ce pour quoi je fais les choses dans ma vie. Je me sens fière de moi depuis hier soir et je sais que j’ai franchi un palier de conscience. En plus, je me suis régalée. Le dessert était joliment présenté et j’ai vraiment apprécié.

Pour vous aider dans votre apprentissage des stratégies et comportements aidants, je vous recommande la lecture du best-seller d’Anthony Robbins (coach n°1 mondial et expert en PNL) : « Pouvoir illimité ». Vous y découvrirez comment reprendre le pouvoir sur vous-même. Ce livre est une mine d’or.

Si vous voulez progresser de suite sur le sujet, vous pouvez regarder les deux vidéos ci-dessous issues de ma chaîne Youtube. Temps de visionnage : 13 minutes.

Vous pouvez aussi laisser un commentaire sous l’article ou me partager vos réflexions, expériences, ressentis, vécus ainsi que poser vos questions. Par avance, je vous remercie d’enrichir ma propre réflexion.

Comment se sortir d’un comportement limitant (1/2) (durée = 5’35)

Comment de sortir d’un comportement limitant (2/2) (durée = 6’56)

Visiter ma chaine youtube de développement personnel et bien-être :

http://youtube.com/c/MurielleBocquin

Recherches utilisées pour trouver cet article :se débarrasser des comportements limitants

, , , , , , , , ,

VOUS AIMEZ CE QUE VOUS LISEZ?

Saisissez votre adresse mail ci-dessous. Pour aller plus loin, vous pouvez recevoir gratuitement mon guide " 50 idées pour fluidifier votre vie dès aujourd'hui". En bonus, suivez-moi dans mon voyage de 8 mois pour changer de vie !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Translate »