Full Power Potentiel©

Free Access Education : http://www.mindapzz.com/MA58418

The Prosperity Factor

Livre Best-Seller The Prosperity Factor de Joe Vitale & Murielle Bocquin. Maintenant disponible sur www.muriellebocquin.com!

Après la publication de son premier livre « Lettre à ma fille Jennifer » aux Editions Edilivre, Murielle Bocquin est co-auteur du livre « The Prosperity Factor », en langue anglaise, fruit de sa collaboration avec l’auteur de best-sellers et star internationale, Joe Vitale!

The Prosperity Factor

Reconnectez-vous à l'Amour, l'Abondance et la Prospérité!

Comment reconnaître ses peurs ?

Temps de lecture : 6 minutes.

déjouer ses peursPhoto d’Allice Popkorn

Comment reconnaître ses peurs ?

Cher lecteur, chère lectrice,

Voulez-vous réaliser ce que vous avez envie de faire ? Voulez-vous vous exprimer en public si le cœur vous en dit ? Voulez-vous aborder les gens naturellement pour apprendre d’eux ? Voulez-vous vivre pleinement ? Voulez-vous vivre la vie que vous désirez ? Voulez-vous être libre d’agir ? Toutes vos retenues, vos non passages à l’action, vos rêves non achevés ou avortés passent par vos peurs. Vos peurs vous inhibent. Alors que faire ? Reconnaître ses peurs est la solution. C’est-à-dire les détecter, les nommer pour ne plus les nier et les subir. C’est à ce moment-là que vous pourrez vous en faire une alliée pour passer à l’action et avancer dans la vie.

Vos peurs sont de deux sortes. Reconnaître ses peurs passe donc par ce premier filtre. Nos premières peurs sont celles héritées des temps préhistoriques où l’homme se devait de survivre. Une attaque d’animal sauvage, par exemple, et le réflexe de la fuite pouvait s’avérer salutaire. Ces peurs sont toujours d’actualité dans notre monde moderne et ne constituent en rien un frein. Elles sont normales. Elles vous protègent. Par contre, vos peurs insidieuses, celles qui vous inhibent et vous empêchent tous passages à l’action, celles-ci vous pourrissent la vie au quotidien. Elles vous accompagnent parfois toute une vie durant sans même que vous en ayez conscience. Le temps passe et rien ne se passe ! Tous vos rêves, vos désirs sont avortés. Vous ne passez pas à l’action. Il est tout indiqué de reconnaître ces peurs, dans les deux sens du terme. C’est-à-dire dans un premier temps, en avoir conscience, savoir qu’elles sont là et les accepter. Et dans un second temps, savoir les nommer, leur attribuer un nom afin de les comprendre et de pouvoir traiter avec plutôt que de les subir.

Alors quelles sont-elles ses peurs qui nous moisissent la vie ? Les deux plus importantes sont la peur de ne pas être aimé et la peur de ne pas être à la hauteur. Vous voudriez prendre la parole en public ? Petit dialogue intérieur : «Non, je ne peux pas ! Et si je fais un lapsus ? Et si je ne sais pas quoi dire ? Que vont penser les autres de moi ?…. ». Vous connaissez, n’est-ce pas ? Et pendant ce temps-là, vous ne passez pas à l’action. Vous voudriez aller vivre dans ce pays à l’étranger ? Petit dialogue intérieur : « Non, je ne peux pas. Que vont penser ma famille, mes amis ? Et comment je vais vivre là-bas ?….. ». Si ces scénettes font parties de votre quotidien, percevez-vous l’intérêt de reconnaître ses peurs afin de sortir de l’inhibition ambiante ?

Ne vous y trompez pas, vos peurs sont insidieuses et pour certaines vous n’en êtes même pas conscient. C’est le cas, par exemple, d’une personne qui est toujours en colère ou aigri ou acerbe ou désagréable ou négative. Cette personne n’est pas consciente de son comportement. Ce comportement agressif est un mécanisme de défense qui cache une peur. Celle de ne pas être à la hauteur par exemple ou la peur de l’échec. Alors sur le lieu de travail, elle va vous fondre dessus et pointer la moindre de vos erreurs en ne vous aidant pas à faire mieux la prochaine fois. Parce qu’elle a peur ! Parce que vous êtes la représentation vivante de sa propre peur. Vous et votre erreur, vous nourrissez directement la peur de l’échec de cette personne. Pensez-y la prochaine fois que vous êtes face à une personne présentant ce type de comportement. Réfléchissez à des cas de votre entourage personnel ou professionnel et ayez en conscience qu’une peur se cache derrière. Sachez reconnaître cette peur et la nommer. Reconnaître ses peurs s’applique aussi à l’autre pour une meilleure compréhension et une meilleure communication.

Mais peut-être est-ce vous qui êtes concerné. Prenez le temps de réfléchir à votre comportement dans le cadre personnel et professionnel. Avez-vous cette tendance à être agressif ou sur la défensive ou de prendre la fuite en permanence ? Posez-vous sincèrement la question. Vous avez là une opportunité de réfléchir à votre comportement qui pourrit peut-être votre vie et celles des autres. Quelle peur se cache derrière ? Qu’est-ce qui m’empêche d’agir, d’avancer, de me réaliser ? Reconnaître ses peurs est un cadeau que vous vous faites. Puis nommer là et acceptez là. Vous pouvez alors commencer à faire avec, à vous en servir, à en faire votre allié. Personnellement, j’aime l’expression d’Anthony Robbins, « Dansez avec vos peurs ! ».

Car lutter avec ses peurs est extrêmement coûteux en énergie et en temps. Reconnaître ses peurs et dansez avec est fluide. Pas de résistance. Vous accompagnez votre peur et cerise sur le gâteau, c’est vous qui menez la danse. Votre peur vous accompagne, c’est tout. Elle est là et vous en êtes conscient et à même d’agir en conséquence. Le point clé est là. Vous passez à l’action, en bonne compagnie si je puis dire !

Maintenant, faites ce court exercice mental. Imaginez-vous sur une scène, vous jouez votre propre rôle et une autre personne, prenez-en une plus forte que vous, représente votre peur. Elle vous tient fermement par un de vos poignets. Pas moyen pour vous d’avancer dans une quelconque direction. Vous êtes fermement retenu par votre peur. Alors que faire ? Décidez de danser avec elle. Entamez des pas de danse avec elle ! Aucune compétence de danseur requise, juste dansez. Que fait-elle votre peur ? A la seconde où vous lâchez prise avec la lutte, votre peur est désarçonnée. Elle suit votre mouvement, celui que vous imprimez vous. Du blocage, vous passez à la fluidité.

Bravo ! Vous venez de dansez pour la première avec votre peur. A réitérer en mental et en réel sans modération. Reconnaître ses peurs est la clé !

Vous disposez de 12 minutes devant vous ? Regardez les deux vidéos dont les liens suivent ou retrouvez-les directement sur ma chaine Youtube.

Vidéo développement personnel & bien-être : peur = pas d’action !

Vidéo développement personnel & bien-être : reconnaître ses peurs !

Laissez vos commentaires en dessous de l’article. J’y répondrai dans les meilleurs délais.

, , , , , ,

VOUS AIMEZ CE QUE VOUS LISEZ?

Saisissez votre adresse mail ci-dessous. Pour aller plus loin, vous pouvez recevoir gratuitement mon guide " 50 idées pour fluidifier votre vie dès aujourd'hui". En bonus, suivez-moi dans mon voyage de 8 mois pour changer de vie !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Translate »