Full Power Potentiel©

Free Access Education : http://www.mindapzz.com/MA58418

The Prosperity Factor

Livre Best-Seller The Prosperity Factor de Joe Vitale & Murielle Bocquin. Maintenant disponible sur www.muriellebocquin.com!

Après la publication de son premier livre « Lettre à ma fille Jennifer » aux Editions Edilivre, Murielle Bocquin est co-auteur du livre « The Prosperity Factor », en langue anglaise, fruit de sa collaboration avec l’auteur de best-sellers et star internationale, Joe Vitale!

The Prosperity Factor

Reconnectez-vous à l'Amour, l'Abondance et la Prospérité!

L’égoïsme positif : à consommer sans modération !

Temps de lecture : 8 minutes.

égoisme positifPhoto par Sun2k

L’ égoïsme positif : à consommer sans modération !

Cher lecteur, chère lectrice,

Comment être un rayon de soleil pour les autres ? Comment communiquer son bien-être aux autres ? Comment être un modèle pour les autres ? Comment influencer la morosité ambiante ? Peut-être vous posez-vous ces questions ou d’autres approchantes. Peut-être avez-vous le rêve d’aider les autres. En fait, la véritable question à creuser est : qu’est-ce que l’égoïsme positif ? Je vous propose de partir à la découverte de cette notion qui rien qu’en lisant le premier mot qui la compose, égoïsme, ne laisse pas indifférente. Egoïsme. Que vient faire cette notion dans le bien-être ou le développement personnel ? Embarquez avec moi pour un voyage d’ouverture d’esprit.

Connaissez-vous « charité ordonnée commence par soi-même » ?

Voilà tout est dit. Charité ordonnée commence par soi-même. Si nous analysons cette phrase, elle signifie que si je veux être charitable, je dois commencer par être charitable avec moi-même. Cela me permet d’expérimenter par moi-même et sur moi-même la notion de charité et le fait d’être charitable. Quel meilleur moyen d’apprentissage que ce processus existe-t-il ? Une fois la charité pratiquée sur soi-même, je suis en position d’aller pratiquer hors de mon cercle de confort, c’est-à-dire hors de moi-même. Je vais vers les autres avec aisance pour leur offrir la charité et être charitable. C’est le même principe avec l’ égoïsme positif. Est-ce que cela a du sens pour vous ?

Prenons un exemple, plus terre à terre, plus près du plancher des vaches. Imaginons que vous voulez faire un don ponctuel ou régulier tous les mois à une association caritative. Pour certains l’exemple peut paraître saugrenu car vous n’y pensez pas. Normal, ne vous flagellez pas ! Avant de pouvoir penser à faire un don sur une base régulière, mensuelle par exemple, commencez par vous donner à vous-même, un peu d’argent, ne serait-ce qu’une pièce d’un centime d’euro ou deux centimes tous les jours. Expérimentez sur vous-même le don sur deux à trois mois et cette action vous fera comprendre naturellement ce que signifie donner et penser à donner. Que pensez-vous de ce magnifique terrain d’entraînement, vous-même ? N’est-il pas un magnifique terrain d’expérimentation ? Qui plus est dans votre zone de confort.

Pour revenir à notre exemple de départ et au proverbe « charité ordonnée commence par soi-même », vous noterez le mot « ordonnée ». Que signifie-t-il pour vous ? J’y vois une notion d’ordre au sens de classement. D’abord être charitable avec soi-même puis être charitable avec les autres. Je pense que vous avez à ce stade déjà bien compris ou perçu l’intérêt de commencer par soi-même en toute chose. Y compris en termes d’égoïsme et vous le réaliserez grâce à l’ égoïsme positif.

Qu’est-ce que l’ égoïsme positif ?

Décidément, le mot « égoïsme » fait grincer des dents, non ? Etre égoïste frise l’insulte dans notre société. Peut-être vous l’a-t-on déjà asséné. Car il s’agit bien d’asséné ce mot à la tête de celui à qui il est dit. Peut-être même avez-vous expérimenté un « sale égoïste ! » ? Avec l’intonation qui va bien. La prochaine fois que cela vous arrive, relativisez, notamment si vous pratiquez l’ égoïsme positif. J’ai le souvenir d’un personne qui m’a lancé au visage il y a environ une dizaine d’années : « Tu es une selfish ! ». Je l’entends encore résonner à mes oreilles et je vois l’expression de dédain sur le visage de mon interlocuteur. En fait, je ne connaissais pas ce mot anglais « selfish » mais rien qu’à la façon dont il fût prononcé, j’ai perçu le message que la personne voulait me faire passer. Selfish signifie égoïste en anglais.

L’égoïsme, selon Wikipedia, c’est « l’attitude d’une personne dont les actions ou les idées sont uniquement orientées par ses propres intérêts, sans prendre en compte les nécessités d’autrui ». En clair ou décodé, je m’occupe de moi sans tenir compte des besoins des autres.

Ici, notre propos est l’ égoïsme positif. Vous avez certainement noté le mot « positif ». Voilà un mot qui sonne bien, non ? L’ égoïsme positif, c’est commencer par soi-même pour mieux servir les autres après. C’est se constituer des réserves pour avoir de quoi distribuer ensuite. D’abord se servir soi-même pour appréhender les choses. Comme dans le domaine du don, par exemple, ou le bien-être, d’abord soi pour mieux donner par la suite aux autres.

Car la notion et le processus sont alors connus, expérimentés et pratiqués. Voire même maîtrisés. Pour vous donner un exemple concret, l’ égoïsme positif, c’est quand dans l’avion, l’hôtesse de l’air ou le steward vous explique que quand les masques à oxygène tombent, vous commencez par mettre le vôtre, puis vous aidez votre enfant à mettre le sien. Avant de s’imposer en sauveur ou en donneur, s’assurer qu’effectivement c’est ce que nous sommes, un sauveur dans l’avion avec son masque à oxygène sur le visage et pas en sauveur en apnée et en péril. Ayez un minimum de pratique avant de faire participer les autres. Est-ce que cela fait sens pour vous ?

Comment pratiquer l’ égoïsme positif ?

L’ égoïsme positif se pratique au quotidien et en conscience. Imaginez que vous avez un compte plaisir. C’est-à-dire comme un compte bancaire avec lequel vous faites des retraits et des versements. Imaginez que votre compte plaisir est à zéro au départ. Vous commencez par le remplir en vous faisant plaisir par l’intermédiaire de l’égoïsme positif. Sinon, vous risquez de payer des agios dès le départ. Donc, vous remplissez votre compte plaisir et après vous donnez du bien-être, de l’argent, du temps, des conseils, des enseignements ou ce que vous voulez.

Voici quelques exemples d’ égoïsme positif. Vous pouvez vous faire plaisir et créditer votre compte plaisir en buvant votre boisson préférée à votre terrasse de café préférée. Un café, un bar, un salon de thé où vous appréciez aller. Vous vous accordez du temps pour faire une pause, pour vous balader, pour faire une séance de sport, pour faire une manucure, pour faire un soin dans un salon de bien-être, pour vous faire masser. Ou plus simplement, vous vous accordez un temps de réflexion. Vous réservez des moments dans la journée rien que pour vous, lire quelques pages d’un livre inspirant, regarder une émission de télé sur les voyages qui vous fait rêver, écouter votre morceau de musique préféré. Vous vous accordez un moment de pause au travail pour reposer vos neurones et vos yeux. Quand vous y réfléchissez les possibilités sont pléthores.

Par contre, ce sont des moments pour vous et rien que vous ! Ce n’est pas pour le conjoint, les enfants ou les amis. C’est pour vous, l’ égoïsme positif. Les autres, cela viendra après. « Chaque chose a sa place et chaque place a sa chose », disait mon grand-père maternel. Une fois que vous aurez pris l’habitude de penser à vous faire des plaisirs au quotidien en conscience, vous vous tournerez naturellement vers les autres. Mieux vous attirerez naturellement les autres.

Egoïsme positif et estime de soi : où est le lien ?

Lorsque vous faites quelques choses pour vous via l’ égoïsme positif, vous prenez conscience que vous n’avez besoin de personne d’autre pour vous faire plaisir, que vous êtes autonome et votre estime de soi augmente en conséquence. Le lien est direct. Et ce n’est que la partie immergée de l’iceberg, ce ne sont que les premiers effets. Dans un second temps et avec la pratique, c’est l’effet boule de neige qui intervient. Plus vous vous faites plaisir au quotidien, plus votre compte plaisir augmente, plus votre estime de soi augmente, plus vous êtes autonome. Cela s’appelle un cercle vertueux.

Avez-vous réfléchi à ce que vous ressentez quand vous vous faites plaisir ? Pour ma part, je ressens du bien-être et de la joie de vivre. J’apprécie de m’accorder des moments privilégiés au restaurant-bar de l’hôtel Novotel de Rennes le week-end. J’y vais pour l’ambiance calme et raffinée et l’attention portée par le personnel. Je lis des livres de développement personnel avec lesquels je nourris une réflexion tout en sirotant un cocktail sans alcool ou un nectar de fruit délicieux. Je remplis mon compte plaisir. Je me sens bien. Cela se voit et se ressent de l’intérieur comme de l’extérieur. C’est rare quand l’un des personnels de l’hôtel ne vient pas discuter avec moi. Mon estime monte en flèche. Testez.  Testez. Testez.

Pour aller plus loin….

Pour faire un tout premier pas vers votre développement personnel ou vous ouvrir de nouveaux horizons, téléchargez l’e-book gratuit « 50 idées pour fluidifier votre vie dès aujourd’hui !» mis à votre disposition sur ce blog. Fluidifier sa vie signifie bien gérer vos périodes de changement en adoptant un CX de top performer (soyez aérodynamique !). Cet ebook contient 65 références de livres pour vous guider dans vos choix et vous inspirer.

Vous pouvez aussi regarder la vidéo dont le lien figure ci-dessous et qui est issue de ma chaîne Youtube. Temps de visionnage : moins 8 minutes.

#79 Estime de soi : développez l’habitude de vous faire plaisir ! (durée = 7’18)

Une toute première action à faire :

Vous voulez aider des gens dans votre entourage. Vous pensez que ce que vous venez d’apprendre leur sera utile. Sentez-vous libre de partager cet article :

, , , ,

VOUS AIMEZ CE QUE VOUS LISEZ?

Saisissez votre adresse mail ci-dessous. Pour aller plus loin, vous pouvez recevoir gratuitement mon guide " 50 idées pour fluidifier votre vie dès aujourd'hui". En bonus, suivez-moi dans mon voyage de 8 mois pour changer de vie !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Translate »